Le luxe vu par Christophe Laure, Directeur général de l'InterContinental Paris le Grand Hôtel

• LUXURY
Le luxe vu par Christophe Laure, Directeur général de l'InterContinental Paris – Le Grand Hôtel
Le luxe vu par Christophe Laure, Directeur général de l'InterContinental Paris – Le Grand Hôtel

"Le luxe, c’est la recherche de la perfection, de la constance et du maintien de cette constance", témoigne Christophe Laure, Directeur régional Paris pour IHG Hotels & Resorts, Directeur général de l'InterContinental Paris – Le Grand Hôtel et parrain de la promotion 2010 de l’école hôtelière Luxury Hotelschool. "La quête de l’excellence est fondée sur d’infimes détails. Comme dans le sport de haut niveau, où la réussite se juge à une fraction de seconde ou un dixième de millimètre. De la même manière, si à 211°F l'eau est chaude, à 212 elle bout. C’est ce degré supplémentaire qui fait toute la différence et qui sépare le bien du grand. Le luxe est l’aboutissement d’un travail soutenu et de la recherche de ce petit plus (l’excellence) qui fait la différence."

"Le luxe à la française existe bel et bien. Il est né sous Jean-Baptiste Colbert (*), alors Ministre de l’économie de Louis XIV. Les finances de l’Etat n’étant pas bonne, il a développé les manufactures royales. C’est ainsi en France que l’industrie mondiale du luxe est née. Aujourd’hui, 60 à 70% de l’industrie du luxe mondiale provient d’ailleurs encore de France. Concernant l’hôtellerie, les codes du luxe ont été créés 1862 pour le Grand Hôtel."

"Le luxe à la française se différencie et se caractérise par son savoir-être et son savoir-faire. Certains clients internationaux, par exemple, qui pourraient se procurer des produits de marques de luxe dans leur pays, vont privilégier un voyage à Paris pour aller acheter ces mêmes produits dans les boutiques en France. Cette décision est dictée par l’appréciation d’un environnement et d’une culture bien spécifiques. Le luxe à la française est culturel. C’est un cheminement depuis la création jusqu’à la réalisation dans un art de vivre et un savoir-être culturellement ancrés. Un sac Hermès ou un briquet S.T. Dupont, je vais l’acheter à Paris car l’expérience d’achat y est unique."

« Parmi les évolutions récentes dans l'industrie du luxe, il faut souligner l'extension du marché en Asie et en Orient. Des marques en veille ont été ainsi redynamisées et nous avons assisté à la renaissance de marques qui ont disparu ou qui ont intégré le marché spécifique du luxe. A l'image des montres Panerai, de Rossignol ou de Salomon. Dans la joaillerie très haut-de-gamme, par exemple, Richard Mille a créé au début des années 2000 une marque qui est rapidement devenue l'une des plus reconnues. Cette extension de l'industrie du luxe a également favorisé le retour en force du savoir-faire de la manufacture française, de la cosmétique, de la parfumerie ou des arts de la table qui ont un temps été en retrait. »

(*) Son nom a été donné au Comité Colbert, association fondée en 1954 qui se consacre à la promotion de l'industrie française du luxe en France et à l'étranger. Il rassemble jusqu'à 130 métiers différents et regroupe 83 maisons du luxe françaises et 16 grandes institutions culturelles.

Les étudiants de l'école hôtelière LH reçus à l'InterContinental Paris
Les étudiants de l'école hôtelière LH reçus à l'InterContinental Paris

Les étudiants de l'école hôtelière LH reçus à l'InterContinental Paris

Salon de l'InterContinental Paris - Le Grand
Salon de l'InterContinental Paris - Le Grand

Salon de l'InterContinental Paris - Le Grand

Salon de l'InterContinental Paris - Le Grand
Salon de l'InterContinental Paris - Le Grand

Salon de l'InterContinental Paris - Le Grand